Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 L'Immobilier des Thermes, Agence immobilière LONS LE SAUNIER 39000

L'actualité de CENTURY 21 L'Immobilier des Thermes

BIEN CHOISIR SON SYNDIC DE COPROPRIETE

Publiée le 24/08/2015

Depuis le 2 juillet 2015, un nouveau type de contrat de syndic de copropriété vaut pour tous les mandats conclus ou renouvelés depuis cette date.

Si vous souhaitez profiter de cette nouvelle donne pour changer de syndic, voici quelques étapes à respecter.

- Définir vos besoins. Nombre de lots et de bâtiments, équipements communs, entretien des espaces verts, travaux envisagés à venir : chaque copropriété a sa vie propre et il est important de définir son cahier des charges.

 

- Faites jouer la concurrence. Une fois le cahier des charges de la copropriété écrit, faites jouer la concurrence. Demandez des devis, puis regardez sur internet les commentaires accompagnant la gestion de tel ou tel syndic. Sachez qu’un bon professionnel se déplacera avant d’établir un devis.

 

- Vérifiez le coût des prestations particulières. Depuis l’été 2015, le nouveau contrat de syndic (lié au vote de la loi Alur) englobe la plupart des prestations du syndic dans le forfait de gestion courante. Cependant, certains évènements (AGE, études techniques, etc.) peuvent être facturés à part. Vérifiez le montant de ces prestations à la vacation et comparez-le avec celui des autres syndics.

 

Assurez-vous également que le syndic dispose d’une carte professionnelle, d’une RC et de la garantie au titre des sommes qu’il gère pour le compte de tiers (minimum 110.000 €).

 

- Respectez les règles de droit. Si vous décidez de changer de syndic, faites votre demande en respectant les délais d’usage et pourvoyez à son remplacement avant de le révoquer. Si le syndic de copropriété cesse ses fonctions avant que son remplaçant ait été élu, vous serez en effet contraint d’adresser une requête au tribunal de grande instance afin qu'il désigne un administrateur provisoire !

 

Notre actualité